Biosécurité

La biosécurité relève du bon sens,
il s’agit avant tout de bonnes pratiques d’élevage.

Les principes de biosécurité peuvent s’appliquer de la même façon aux grosses unités de production et aux petits élevages

Mesures visant à empêcher l’introduction des agents pathogènes dans les exploitations de volailles et en limiter le risque de diffusion à l’intérieur des exploitations et vers d’autres exploitations.

Bonne pratique d’hygiène (BPH) :

Action élémentaire, en conformité avec des instructions précises, qui permet d’assurer un bon respect des conditions d’hygiène exigées pour la préservation de la salubrité et de la sécurité des denrées.

Bonne pratique d’hygiène documentée (BPHD) :

Bonne pratique d’hygiène qui donne lieu à un enregistrement du bon respect de sa mise en œuvre et/ou de la périodicité à laquelle elle a été mise en œuvre ainsi que des actions correctives mises en place.

 

La sécurité sanitaire des produits animaux destinés à la consommation humaine est garantie par la mise en place mais aussi le respect des règles de biosécurité à chaque étape de la production.

Les éleveurs sont tenus de mettre en place des règles d’hygiène strictes au sein de leurs exploitations afin de limiter les risques de contamination de leurs animaux. L’ensemble des règles applicables à la production sont d’ailleurs édictées par des guides de bonnes pratiques d’hygiène spécifiques

Grâce à cette prise de conscience, des améliorations ont été constatées d’un côté comme de l’autre, bien qu’il reste encore des marges de progrès. Le contexte sanitaire lié à l’influenza aviaire a appuyé dans ce sens.

L’arrêté du 8 février 2016 relatif aux mesures de biosécurité applicables dans les exploitations de volailles et d’autres oiseaux captifs dans le cadre de la prévention contre l’influenza aviaire (JORF n°0034 du 10 février 2016 Texte n°41) définit les règles de biosécurité et les mesures de lutte complémentaires applicables sur le territoire national dans le cadre de la lutte contre l’IA.

La formation est le facteur d’amélioration du comportement responsable et hygiénique du personnel.

Notre personnel a été formé aux règles d’hygiènes et de biosécurités par l’intermédiaire du FAFSEA,

Les formations sont délivrées par un formateur habilité, qui peut être dans certains cas une personne référent de l’entreprise, lui-même titulaire d’une attestation de formation à la biosécurité pour les intervenants en élevage. En effet le Fafsea est l’OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé) mais aussi l’OPACIF (financement des Congés Individuels de Formation) dédié aux entreprises agricoles.

N’oubliez pas que les mesures de biosécurité vous aideront à protéger votre élevage contre toutes les maladies et pas uniquement contre la Grippe Aviaire.
Toujours considérer que vous ou n’importe qui peut transporter le virus ! Même s’il s’agit de quelqu’un que vous connaissez très bien, faites attention !

Une question, un devis ?
N’hésitez-pas, contactez nous

05 58 03 77 08
Scroll To Top